vendredi 6 août 2010

Paris l'été

Paris l'été, c'est presque plus Paris.
Paris l'été, c'est presque....la province !

Alors qu'habituellement le stress et les klaxons ont la part belle dans notre quotidien, d'un seul coup la vie s'arrête. Et c'est toujours surprenant je dois dire.

Les boutiques ferment (pas toutes évidemment, on est à Paris quand même), les autochtones désertent la capitale pour investir la Bretagne et la Normandie (exotisme quand tu nous tiens) et les heureux touristes affluent en masse, armés de shorts et de Birkenstock. La vie s'écoule paisiblement et pour un peu, on aurait aussi l'impression d'être en vacances (enfin, si on ne devait pas se lever tous les matins pour aller au bureau, s'entend).

D'ailleurs nos activités changent aussi. En été, tout Parisien digne de ce nom manifeste sa condescendance habituelle dans l'une des activités suivantes :

- disserter sur le bonheur et la sérénité d'avoir Paris pour soi, la joie immense de pouvoir prendre sa voiture sans passer par la case embouteillage et de pouvoir se garer en moins d'une heure et quarante-cinq minutes.

- enfourcher un vélib et pédaler sans se tordre le cou pour éviter les chauffards surstressés (hé, yoga les mecs...)

- aller boire un verre, bruncher et diner - en terrasse absolument, ça va de soi (je vous recommande à ce propos le Tokyo Eat, au Palais de Tokyo)

- pique-niquer dans l'un des nombreux parcs ou sur le Pont des Arts, presque comme à la campagne. Presque...

Pique-nique estival sur le Champs de Mars

- flâner le long des berges, squatter le parvis de Notre-Dame en observant le kilomètre zéro pour la millième fois et aller prendre une glace chez Berthillon, le "meilleur" glacier de la capitale ou chez Amorino, son concurrent italien

- refaire le monde sur un banc jusqu'à pas d'heure, parce qu'il faut profiter de ces rares moments d'accalmie (et accessoirement que le reste de l'année, il fait vraiment trop froid)

Pari...dyllique en somme !
Enfin presque, parce que si ça n'était pas l'été et si je n'étais pas de fait incroyablement zen, mon cynisme parisien pur cru me ferait peut-être remarquer que :

- punaise, sont vraiment trop chiants à la ratp de réduire le nombre de rames en circulation sous prétexte qu'on est moins nombreux. Ah c'est sûr que comme ça, on a toujours l'impression d'être en plein mois de septembre, pas de doute !

- depuis quand la température plafonne-t-elle à 15 degrés à 14 heures en plein mois d'août ? Et les orages sont-ils vraiment tropicaux, je vous le demande ?

- comment peut-on se réjouir d'être "ici" quand visiblement le reste du monde est en train de se dorer la pilule "ailleurs" ?

- coup de grâce : l'énorme envie de se pendre devant le niveau des programmes tv, à base de "Toute la musique qu'on aime", "Fort Boyard" et "Multifoot" (même nos séries préférées sont en vacances).
 
Mais bon, je ne dirai rien, promis. Je me contenterai de partir loin et de vous écrire tout ça depuis Nice (où je me la coule douce depuis deux jours :)

Bons baisers ensoleillés !

17 commentaires:

princessedina a dit…

Ah c'est sûr à Nice il fait surement plus beau! Mais Paris au 15 Août, en ancienne parisienne que je suis reste un must! Jadoooore Paris au mois d'Août! Mais aujourd'hui je vis en Bretagne c'est les vacances toutes l'année lol! (bon c'est sûr on recupere tous les parisiens au 15 août mdr!
Allez on va pas se plaindre!
Profite bien!

Copine Débile a dit…

Merci profite bien de la Bretagne aussi, ça fait un petit moment que je n'y suis pas venue, dommage que ce soit un poil loin en voiture et que le train ne soit pas plus rapide :s
Et alors, comment tu vis ta reconversion d'ancienne Parisienne ?? Moi je songe aussi à m'exiler, j'en ai un peu ma claque du temps pourri (je suis Niçoise d'origine :)

Gabrielle a dit…

OUF ! la chute de l'histoire m'a rassurée :)

Les picnics sur le champ de Mars entourés de 5000 personnes je les laisse aux Parisiens, bouh quelle horreur !

Je préfère les picnics que je fais avec mon chien, je connais des endroits secrets au bord d'un lac, il n'y a personne à des kilomètres à la ronde, je prends de quoi manger, je partage avec mon chien, je m'allonge dans l'herbe, je lui envoie son baton dans l'eau, il joue, il nage, il court, et moi je me délecte de ce moment de repos total.

Je ne sais pas comment tu as fait pour t'accoutumer à la vie parisienne, pour ma part j'en serais incapable !

Bonnes vacances dans le Sud :)

Bises

Copine Débile a dit…

Ca me manque trop trop trop les chiens mais c sur qu'a Paris c'est pas pratique et surtout pas tres sympa pour le chien... Je t'envie sur ce coup la !!

flo a dit…

J'aime beaucoup ton blog !
J'ai passé quelques jours a paris avant de partir pour les USA et j'ai beaucoup aimé la lagueur qui y reignait !

Copine Débile a dit…

Merci nouvelle copine blogueuse :) A bientôt !!

Alice In Québéquie a dit…

Je SURKIFFE la cafèt du palais de Tokyo.
Et tu es quand même une grosse batarde de veinarde d'être partie en vacance, alors ton cynisme garde le pour l'année prochaine :)
En plus moi je kiffe les villes où il y a personne l'été t'as trop l'impression d'être la reine du monde.
En tout cas, ton blog m'avait manqué.

Copine Débile a dit…

Haha moi aussi jte kif :)
PS : petite astuce -> tu demandes a ta famille demmenager dans le sud et hop quand tu vas les voir tu en profites pour te faire des petites vacances ni vu ni connu !

Le Zèbre a dit…

HAha, je pense qu'un parisien ne peut pas NE PAS rire à ce post (surtout le coup de la ratp), c'est criant de vérité ! Je découvre ton blog c'est très sympa ^^

Le Zèbre a dit…

Tu aurais pu ajouter : tout bon parisien glandouille au taff en août (devant les blogs) parce que les effectifs sont réduits de 60%,autant dans sa boîte que chez les cliens... ^^

Copine Débile a dit…

Merci Merci l'aquarelliste :)
(je peux pas dire ça, certaines personnes du boulot lisent ce blog :P :P :P )

e-Milou a dit…

J'avais écrit un autre com' mais c'était vraiment trop aigri! ;) (vivement les vacances!)
Alors je n'aurais qu'un coup de gueule (avec le RER A en plus mais ça compte pas parce qu'il y a toujours des merdes avec cette ligne!): hier soir Picard était fermé!!! Ben j'me suis rertouvée bien emmerdée dans mon monoprix à devoir réfléchir à ce que j'allais manger cette semaine, prévoir le bon nombre de repas pour tout finir avant de partir, imaginer des menus... j'avais complètement oublié ce que c'était depuis 3 ans que j'ai un congélateur!! :D

Copine Débile a dit…

Ben t'as du bol moi g qu'un mini congel et en plus picard est trop loin c pas pratique ... Surtout que je hais cuisiner :(
En tout cas g repere des glaces cacahuetes copaux de choco et reglisse chez picard faut absolument que j'y aille bientot !!!

El Camino a dit…

Je lisais et je me suis dis, y a comme un truc qui va pas, j'adore Paris l'été mais la Ratp et le programme télé, ça me paressait louche :) Bien joué!

Copine Débile a dit…

Héhé, merci :)
toute manière Paris c'est de l'amour passion : on adore mais on critique aussi tout le temps ses mauvais côtés !

Gabrielle a dit…

Ma chère copine débile, permets moi de te faire une petite dédicace, moment de la réalité dans lequel j'ai pensé à toi...

J'ai passé la journée d'hier (et la nuit) à Paris, avec un "ami" parisien. Nous avons eu un mal fou à trouver le lieu de notre destination, dans le 20eme je crois, des quartiers pas super... Nous n'avions que son "GPS" sur son "I PHONE" et ce con de gps ne nous situait jamais là où on était vraiment... Alors on a tourné une heure pour arriver à destination, mon ami ne connaissant pas du tout ces coins-là...

Puis nous avons mangé à la parisienne : un sandwich, et marché dans les rues parisiennes pleines de monde, et comme disait mon ami, pleines de "gens beurrés" :)

C'était drôle, vraiment citadin, dans mon village on met 35 secondes pour arriver en contre ville, et une minute pour en faire le tour, alors tu sais... :)

Bises

Copine Débile a dit…

Ca m'est arrivé aussi !! Le temps que l'Iphone actualise ta position tu as déjà dépassé la rue où tu devais tourner :s
ce que je fais du coup : je vais sur l'appli plan et je fais des screenshots de l'itinéraire (bouton rond + bouton on/off du haut)
tu sais, y a vraiment mille et une choses géniales à Paris et j'ai toujours adoré cette ville depuis 10 ans que j'y vis mais depuis cet été le temps toujours maussade m'a pas mal saoulée. C'est pas nouveau pourtant mais je sais pas je supporte moins bien.
A côté de ça c'est une ville qui bouge tout le temps avec toujours mille trucs dingues à faire mais bon faut pas être claustro dans le métro lol
a bientôt à la capitale :) des bises !

Enregistrer un commentaire

Vous aimerez peut-être