mardi 17 août 2010

Cryogénisation

Ces quelques jours de vacances à Nice m'ont permis de réaliser une nouvelle fois (en était-il réellement besoin, je vous le demande), que je n'aurais pu être autrement que je ne le suis, c'est-à-dire un peu fofolle et assez décalée. C'est définitivement une affaire de famille :)

Je vous avais laissée avec mon frère qui me traumatisait quand nous étions adolescents, sur ce post. Retrouvons-nous quinze ans plus tard avec mon père qui s'essaie à la cryogénisation. Sisi...

Quelques explications préliminaires : mes parents ont accueilli une perruche abandonnée / perdue qui s'appelait Coco (on l'a appris en l'écoutant parler). Mon père, sympa, a décidé de mettre fin à sa solitude en lui achetant une amie qu'il a naturellement appelée Cocotte. Et ensemble, ils ont eu un fils prénommé Alfred, Alfie, Alf, enfin comme vous préférez. Ils vécurent heureux tous les trois jusqu'à ce que Cocotte, la maman, décède pour une raison obscure et mystérieuse, il y a quelques mois. Désormais, père et fils partagent leur cage en (relative) harmonie.

Maintenant, revenons à la scène en question : je suis au téléphone avec mon frère qui vit à Londres, mon père est dans la même pièce. Quand tout à coup, ma mère entre en furie pour insulter mon père. Je comprends, à travers ses mots étranglés, ce qui vient de se passer et j'explose de rire devant le ridicule de la situation.

En effet, ayant acheté assez de pain pour notre consommation des dix prochaines années, maman décide qu'il serait intelligent d'en congeler une partie. Elle ouvre donc notre grand congélateur et, celui-ci étant assez plein, se dirige directement vers le tiroir tout en bas. En l'ouvrant, elle y aperçoit un sachet bizarre qui ne lui rappelle rien et se demande ce que cela peut bien être. Elle l'attrape, le sort et l'observe mais sans vraiment réussir à comprendre ce dont il s'agit. Elle entrouvre alors ledit paquet et s'aperçoit avec horreur de ce qu'il contient :  Cocotte surgelée......... !!
Surprise et paniquée, elle hurle et rejette instinctivement le paquet (qui atterrit sur le sol) avant de monter hurler de plus belle sur mon père.

A ce stade de l'histoire, vous vous demandez certainement pour quelle raison étrange mon père avait décidé de congeler notre brave Cocotte ? Mais c'est tout simple : la pauvre étant morte sans que l'on sache vraiment pourquoi, il a eu peur que cela arrive également aux autres oiseaux. Alors, il s'est dit qu'en cas de besoin, il pourrait apporter Cocotte au vétérinaire dans l'espoir de comprendre son mal et pouvoir soigner les deux autres. Incroyable je vous l'accorde mais assez imparable également ?

Evidemment il n'avait pas prévenu ma mère car il savait très bien qu'elle refuserait catégoriquement d'entreposer une perruche dans son congélateur. Élémentaire mon cher Watson...

Pour ma part, j'ai rigolé environ dix minutes presque sans respirer quand j'ai réalisé l'absurdité de la situation, et mon geek aussi d'ailleurs. Sauf que pour lui, c'était un poil moins drôle puisqu'il était aux premières loges lorsque ma mère a ouvert le congélateur.

RIP Cocotte.

NDLR : aucun animal n'a été blessé pour les besoins de cette histoire, souvenez-vous, nous aimons les animaux :)

Et pour ne tout de même pas vous laisser sur une note morbide, je voudrais vous partager cette petite vidéo de notre Coco national, qui parle comme vous pourrez le constater et qui est décidément bien adorable !!

9 commentaires:

Céline from Playa... a dit…

Je rigole encore toute seule!!!! j'immagine trop la tête de ta mère en ouvrant le sac du congélo!!!!! ça me fait trop penser au film Dumb & Dumber et à Pistache!!!! (je sais j'ai des références cinématographiques en béton!!)
je te laisse le lien au cas ou tu n'aurais pas vu le film:
http://www.youtube.com/watch?v=PAT1NX1AAGA

Copine Débile a dit…

Ha non je ne connais pas je vais regarder ça !!!

Céline from Playa... a dit…

Bon je te dis de suite , c'est un bon gros film bien lourd avec Jim carrey, mais je suis fan!!! et cette scène me fait mourir de rire!!! "elle est belle pistache"!!!

noemie a dit…

Non mais tes commentaires ça ne va pas du tout ...
Maintenant qu'il me reconnait il ne veut plus afficher les petits messages que je te laisse, c'est quoi ce bowdel !

Copine Débile a dit…

@ Céline : Ma référence en la matière c'est "Ya t il un pilote dans l'avion" I et II. Je les ai pas vus depuis un bail mais à l'époque j'étais fan de cette humour bien débile :)

@ Noémie : Mais si ça marche... T'as encore des soucis ?! Note que tu peux aussi cocher une case en bas pour recevoir les commentaires après le tien (par exemple si je ou quelqu'un d'autre rebondis sur ton comm. En tout cas BRAVO tu l'as fait lol

Parisienne a NY a dit…

Wow la la, moi je trouve que tu t'en sors plutot bien avec une famille pareille!!!! Tu aurais pu etre bien bien plus ouf!!!

Plouf_le_loup a dit…

ah ah pliée de rire ! J'imagine très bien la tête de ta mère !!

Quand j'étais mouflette, ma grand-mère gardait ce que leurs chats ramenaient du jardin (des souris, des musaraignes, mais aussi surtout beaucoup beaucoup de taupes, la grand-mère adorait leur fourrure, elle les sortait de temps en temps pour les caresser... no comment). Bon. Un jour, j'ai emmené à l'école ces taupes, je sais plus pourquoi. J'ai expliqué, très fière, d'où elles venaient. Je n'ai compris que des années plus tard pourquoi tout le monde avait fait une tête si étrange face à ce qui me semblait, à moi, absolument merveilleux !...

la femme des steppes a dit…

Pauvre Coco.... il ne s'imagine pas qu'il risque de finir dans ce sac en plastique qu'un pouce frotte négligemment, l'air de rien.

Copine Débile a dit…

@ Plouf le loup : hé oui on a tous des squelettes dans nos placards ! Moi je pars du principe que toutes les familles sont un peu dingues c'est ça qui fait leur unicité :)

@ Le femme des steppes : hahaha, oh non je n'espère pas ! Il est tellemenr attachant ce petit Coco ! On ne s'en rend pas bien compte sur la vidéo mais il est vraiment super mimi ! Le pouce qui frotte c'est parce qu'il adore ce bruit et quand il est content il parle. Lorsque je suis rentrée cet été, je ne l'avais pas vu depuis quelques mois et il était si heureux qu'il a parlé non stop pendant 1/4 d'heure. C'est adorable et je comprends que mon père ait pu flipper en imaginant le perdre...

Enregistrer un commentaire

Vous aimerez peut-être