mercredi 30 mars 2011

Circuit d'une semaine à Cuba : Varadero

2 commentaires
Varadero : station balnéaire archi touristique baignée par de longues plages paradisiques au sable blanc et à l'eau turquoise.
Intérêt majeur : sa proximité avec l'aéroport de Varadero et ses très jolies plages donc.
Inconvénient majeur : ses longs blocs de complexes hôteliers insipides, investis par des hordes de touristes sans foi ni loi, en quête de dépaysement -mais pas trop quand même.



Vous l'aurez compris, Varadero ne fut pas mon étape préférée du séjour. Les hôtels y sont hors de prix et, si l'on n'a pas décidé d'y consacrer 250€/nuit, assez moches. Les formules all inclusive attirent une quantité assez impressionante d'étrangers, qui pour la plupart ne verront rien d'autre de Cuba. Les buffets, certes à volonté, n'ont plus grand chose de local, et les cocktails confectionnés à base de premixes chimiques. Bon pour l'exotisme on repassera... Heureusement pour moi, le mojito a réussi à tirer son épingle du jeu et ce fut ma seule consolation.

Mais bon, puisqu'on était là et qu'on avait par ailleurs bien pofité des charmes cubains auparavant, on a pu consacrer ce dernier jour à un farniente bien nécessaire. Au programme : piscine, mojito, plage, mojito, déjeuner, mojito, balade, mojito, sieste, mojito, apéro, mojito, dîner, mojito, etc. On n'aura pas tout perdu :)

Une des piscines de notre hôtel, le Bellevue Palma Real

Allez quelques photos pour la route car la plage vaut le détour, elle !





Demain, c'est le départ :'(

lundi 28 mars 2011

Circuit d'une semaine à Cuba : Trinidad - Santa Clara - Varadero

2 commentaires
Réveil à l'aube, petit-déjeuner dans le patio et c'est parti pour une heure de route piste jusqu'à Santa Clara. Nous nous perdons encore cinquante fois mais retrouvons notre chemin grâce aux indications des Cubains, ouf !

Sur la route de Santa Clara



La ville de Santa Clara est célèbre car elle abrite le mausolé du Che, ainsi que son musée, une statut immense, sans oublier le site du 'tren blindado", le train blindé qui fut victorieusement attaqué par les troupes du Che en 1958.




Pas de bol pour nous, nous sommes lundi et la plupart des sites sont fermés. Dommage, je commence à me prendre d'affection pour le personnage intègre et sympathique d'Ernesto Guevara.


Nous repartons donc direction Varadero que nous atteindrons après 4 laborieuses heures de route, éreintant !

Check in au Palma Real, un complexe hôtelier sans grand charme mais pas trop mal noté sur Tripadvisor et encore abordable niveau prix.

L'hôtel est principalement peuplé de Canadiens avec seulement 17 Français. Pour ma part, j'irai grossir les statistiques des touristes britanniques, pas glorieuses non plus.


Nous prenons nos marques à grand renfort de mojitos, un peu décus par le reste, mais je vous raconte ça demain !


2 mojitos, 1 daiquiri por favor :)

dimanche 27 mars 2011

Circuit d'une semaine à Cuba : Trinidad

2 commentaires
Malgré la chant du coq à 4h00, je poursuis mon sommeil jusqu'à 10h00. Nous prenons le petit-déjeuner dans le patio, encore émerveillés par la beauté des lieux et la luxuriance tropicale du jardin.

Nous retrouvons nos nouveaux amis et entamons une petite balade en ville. Nous sommes dimanche et en passant devant un lieu de culte, nous nous arrêtons pour écouter, transis, les fidèles chanter. C'est beau, c'est gai et et entraînant, je me dis qu'on a vraiment de la chance de pouvoir vivre ça.

video

Nous parcourons les ruelles pavées de Trinidad et nous extasions tous les dix mètres sur les jolies facades colorées et l'ambiance exquise qu'il règne dans la ville.







Puis, nous prenons la voiture direction le parc naturel Topes de Collante dans la montagne. Au programme : une "petite" marche dans la végétation, jusqu'à la cascade de Caburni. Une heure de descente escarpée plus tard, nous  atteignons le point d'eau, qui me rappelle les canyonings du sud de la France. C'est frais, voire franchement glacé, mais comme les Canadiens y vont, je dois sauver l'honneur de la France. Plutôt revigorant comme baignade :)







Le soir, nous dînerons dans notre casa un succulent repas préparé par Isabel, la petite mamie cubaine. Miam ! Ensuite, petits mojitos sur la Plaza Mayor, histoire de faire nos adieux à Trinidad ainsi qu'à Isabelle et Dominique. Demain, nous prenons la route direction Varadero.

samedi 26 mars 2011

Circuit d'une semaine à Cuba : La Havane - Cienfuegos - Trinidad

2 commentaires
Beaucoup de route au programme d'aujourd'hui. Nous récupérons notre voiture louée depuis la France à un prix totalement exorbitant, mais toujours plus intéressant que sur place, et c'est parti.

Bien sûr, nous n'avons pas de carte routière et bien sûr, nous nous perdrons cent fois. Mais cent fois nous demanderons notre chemin à des locaux fort sympathiques qui nous l'indiquerons en espagnol et que nous comprendons tant bien que mal.

Les paysages sont magnifiques, des plaines verdoyantes aux massifs montagneux à l'horizon. On a vraiment l'impression d'être au Mexique, ça nous rappelle de bons souvenirs !




Sur le chemin de Trinidad, nous faisons une halte dans la ville de Cienfuegos. La place centrale y est très jolie mais hormis cela rien à signaler et nous ne nous attarderons pas.






Une heure trente de route plus tard nous arrivons enfin. Il y a plus de 400 casas particulares ici et la concurrence est rude. Nous avons déjà réservé la notre depuis La Havane mais cela n'empêche pas les rabatteurs de tenter le tout pour le tout : "je suis le propriétaire de la maison et nous sommes complets, aussi je vous conduis à une autre casa !" Mouais... On a été en Thaïlande, on ne croit dont plus personne et on tape tout de même à la porte, qui s'ouvre sur les vrais proprios (une petite mamie adorable et sa famille) qui nous attendaient :)

La maison, coloniale et colorée, est assez grande et la déco super kitsch, on adore ! Meubles et bibelots d'une autre époque, literie en fer forgé et rocking chairs en bois, vive Cuba !






Nous sortons rapidement avant que la nuit ne tombe. La ville est superbe, tout en ruelles escarpées pavée et façades lumineuses.






Nous nous posons pour un mojito bien mérité lorsque deux Français nous tombent dessus : Isabelle et Dominique, d'autres connaissances de l'aéroport que nous somme ravis de retrouver ! Nous dînons chacun dans notre casa mais convenons de nous revoir à 22:30 pour aller écouter de la musique.

Direction la plaza Mayor où un orchestre joue devant de nombreux danseurs de salsa. L'endroit est bondé mais l'ambiance fort sympathique. Je tente quelques pas de salsa avec un Cubain, plus pour le mythe que pour la beauté de la danse. Il ne m'en tiendra pas rigueur... Nous rentrons vers 2h du mat' et convenons de nous retrouver le lendemain pour arpenter la ville et faire une petite rando dans le parc naturel des Topes de Collantes. Je m'endors au son de la musique cubaine...


jeudi 24 mars 2011

Circuit d'une semaine à Cuba : La Havane - Jour 2

1 commentaires
Notre chambre donnant sur la rue, nous n'avons cette nuit pas oublié de mettre nos boules quiès, ouf !

Nous commençons la journée par la visite de la fabrique de Cigares Partagas. C'est instructif et impressionnant de voir toutes ces petites mains agiles s'affairer sur les feuilles de tabac. Quelle maîtrise !




Ensuite, ne disposant que de deux jours pour visiter la ville, nous grimpons dans un bus touristique rouge (l'industrie du tourisme n'a pas de frontière :) pour arpenter les quartiers que nous n'aurions pas eu le temps de faire autrement : le Malecon (bord de mer), la plaza della Revolucion si célèbre qu'elle en deviendrait presque un cliché, Miramar et l'hôtel Nacional, archi huppé.

Le Capitolio

Les coco taxis, surnommés ainsi car ils ont une forme de noix de coco


Un photographe avec un très vieil appareil photo, évidemment on a joué les touristes et on a pris la pose :)


La célèbre Place de la Révolution
Le non moins célèbre hôtel "Nacional"

Au retour, nous cédons aux sirènes des deux bars les plus célèbres de la ville, remplis exclusivement de touristes, mais on ne pouvait pas venir jusqu'ici sans y passer !

Le Floridita tout d'abord, où Hemingway avait pour habitude de venir siroter un daiquiri. Il est d'ailleurs toujours là, acoudé au bout du comptoir, en bronze. Ce sont les daiquiri les plus chers de la ville, 6 CUC, mais bon ça reste l'équivalent d'un happy hour à Paris...





Ensuite, direction la Bodeguita del Medio, où Hemingway toujours, venait ici boire ses mojitos. Le bar est petit et recouvert de graffitis des touristes, ça annonce la couleur, mais c'est une tradition :) Nous y rencontrerons Ricardo, un Costa Ricain très sympa qui nous parlera de son pays au son des musiciens cubains qui nous enchantent de leurs mélodies endiablées.

Ici chacun écrit son nom sur le mur, c'est la tradition !

Les mojitos les plus célèbres du monde (mais pas les meilleurs)


Le soir venu, nous retrouvons Raphaëla et Sarah, deux Françaises rencontrées dans l'avion, pour dîner dans un paladare, restaurant chez l'habitant.

La déco archi kitch du paladare !


On ne change pas une équipe qui gagne :)

We love La Havana !!

Vous aimerez peut-être