samedi 26 novembre 2011

Deux semaines en Argentine : une journée à cheval en Patagonie

Une chose que je voulais absolument faire en Patagonie était de monter à cheval. Alors que dans le sud j'avais parfois l'occasion de faire un peu d'équitation, à Paris c'est beaucoup plus compliqué et j'attendais donc cette étape avec impatience. Une bonne façon de profiter des paysages sublimes que la région nous offre.

Différentes formules étaient proposées, de deux heures à plusieurs jours. J'ai opté pour la journée complète, chaudement recommandée par l'auberge, qui coûtait 400 ARS. Départ à 9:00 pour rejoindre en 4x4 le ranch d'où nous commencerons cette jolie balade.  Nous serons six au total, plus Luciano, notre "guide".




Sur le chemin, nous recroisons le Perito Moreno qui impressionne toujours autant, même de loin... Et aussi pas mal d'animaux en liberté.

A peine arrivée, des hordes de chiens nous sautent dessus. Nous entamons donc la journée par une bonne séance de jeux et calins avec ces nouveaux amis. Puis, nous décollons (façon de parler évidemment) pour la journée, sur nos montures d'un jour.


Mon cheval s'appelle Pluma. Il est trop rigolo. Il ne veut rien faire comme les autres et passe son temps à prendre des raccourcis. Il boit dans les rivières, il se gratouille sur les arbres mais il m'emmène à bon port.


Les paysages sont comme je l'imaginais assez planants. Du haut d'une colline on a une vue plongeante sur le lago argentino et le glacier.

Le Lago Argentino et le glacier Perito Moreno, en arrière-plan

En revanche, aucun être humain aux alentours, on se sent vraiment seul au monde.






Le long des rivières, on croise tout plein de vaches, de chevaux en liberté, de condors et autres oiseaux.





Nous prenons le déjeuner au milieu de nulle part, près d'une petite cabane où un bbq est lancé, miam !
Je m'assure évidemment que ce que nous allons manger n'est ni du cheval (ce qui serait un comble), ni de l'agneau que je ne consomme plus depuis quelques temps déjà, ce qui fait bien rire les Argentins qui n'ont visiblement pas autant de scrupules que moi.





Des randonneurs nous rejoignent et c'est dans une ambiance bon enfant que nous vidons les bouteilles de vin que nous tend Luciano.


On repart un peu étourdis (ok, complètement saouls :) pour la fin de la balade.

Et comme on s'approche de l'heure du retour, on réclame un peu de galop. La sensation est assez grisante et les chevaux ravis. Nous aussi.


On rentre au ranch où nous retrouvons les chiens et c'est à regret que nous remontons dans le 4/4, direction El Calafate. C'était trop bien et finalement trop court, j'aurais bien tenté l'excursion de deux jours jusqu'au Chili !

Info pratiques :
Cabalgatas del Glaciar
www.cabalgatasdelglaciar.com
Guide : Luciano Cuenca

9 commentaires:

Faust'in a dit…

Voilà ce que je veux faire, mais en mode 10 ou 15 jours de périple. Quel sentiment de liberté tu as du avoir dans ces magnifiques paysages ...

Nadezda a dit…

C'est incroyable, tu es une sportive accomplie, j'admire parce que moi c'est tout le contraire.

lovetravelaroundtheworld a dit…

J'adorerai faire une balade à cheval !!
Je viens justement de voir un deal pour découvrir ma région à cheval mais bon à côté de l'argentine rien à voir mais ça peut être déjà un début ;)

Lyly a dit…

Génial cette balade à cheval où tu en prends plein les yeux avec ces super paysages!

Copine Débile a dit…

@Faust'in : j'avoue que j'aurais bien prolongé la balade mais il y avait tant d'autres choses magnifiques à voir et à faire...

@Nadezda : je ne suis pas exactement une sportive accomplie, pas du tout même, j'aime juste découvrir plein de choses :)

@lovetravelaroundtheworld : j'avoue que l'Argentine c'était assez magique mais n'importe quelle balade à cheval est toujours sympa et c'est en effet une bonne façon de découvrir ta région, fonce !

@Lyly : ha oui, génialissime même :D

Io a dit…

@J'ai de la lumière plein les yeux, des rêves plein la tête et tout plein de questions aux lèvres quand je te lis ❤❤❤
Ça sent quoi sur les grands près déserts?
Est-ce qu'il fait chaud ou froid?
Ça décolle comment un condor?
Est-ce que les plantes sont les mêmes que chez nous?
Le ciel, la nuit, il ressemble à quoi? Les étoiles doivent sembler complètement en fouillis???
La viande, finalement, c'était quoi?

J'arrête, je vais te lasser...Quel beau voyage tu fais!!

Copine Débile a dit…

Heu, alors...
ça sent la nature
il fait pas super chaud mais avec le soleil, c'est déjà mieux
en général, tu vois plutôt les condors les deux ailes étendues, en train de vérifier si ton 4x4 n'a pas écrasé un lapin par inadvertance
la nuit, quand j'étais encore dehors et pas surexplosée de ma journée dans mon lit, le bon vin argentin m'empêchait de bien voir
la viande c'était du boeuf :)

La Madame a dit…

Salut Copine Débile! :) La Madame a t'a remarqué par le billet du blog de Copine Alice et ouf tes photos sont magnifiques! :) C'est un super périple en Amérique du Sud que tu fais là! :) Je t'ai rajouté dans mes ti namis bloggers, tu me diras si ça te dérange :)

Bizz bizz et continue de nous faire voyager! :)

Copine Débile a dit…

Merci Madame !! Avec plaisir :) A bientôt !!

Enregistrer un commentaire

Vous aimerez peut-être