mercredi 28 septembre 2011

Vous reprendrez bien un peu de vin de Corbières ?


Mardi 20 septembre, 19 heures au café Carmen. L'endroit est élégant, un peu hors du temps, avec ses colonnes antiques, son boudoir et sa cage dorée géante. Mais c'est surtout le nombre improbable de bouteilles de vin étalé devant nos yeux qui capte toute mon attention.





Il faut dire que nous sommes là pour célébrer les "grands vins de Corbières". Comprenez : tous ceux qui ont reçu une médaille d'or au concours interprofessionnel du même nom. Intéressant, n'est-ce pas ?


François Berléand aime aussi les vins de Corbières :)
Seize vignerons originaires du Languedoc-Roussillon sont venus nous distiller quelques lampées de leurs précieux breuvages et surtout, nous faire partager leur passion.

Merci à tous !!
Nous avons déambulé parmi eux pour découvrir ces petits trésors. Il y en avait pour tous les goûts : du rouge surtout, mais aussi du blanc et du rosé, dans des gammes de prix allant de 5 à 35€ la bouteille.

Je pensais naïvement que je pourrais tester tous les vins. Mais comme je ne sais pas être raisonnable, je n'ai pas fait que les goûter et j'ai dû m'arrêter avant la fin... Enfin, j'y étais presque :)


En tout cas, je me souviens parfaitement de mes 3 coups de coeur :

- Le Château du Grand Caumont 2010, cuvée tradition.
Petit vin sans prétention, petit budget (5€ environ) mais très agréable au palais. Un excellent compromis.


- Le Château Coulon remporte la palme du vin le plus original.
Un vin bio qui était un poil trop fort pour moi, mais qui assurément ne ressemblait à aucun autre. Environ 8€.


- And last but not least, la Cendrillon 2008, bouteille la plus chère de la soirée à 35€ (on ne se refait pas), mais sans conteste la meilleure. Elle a d'ailleurs remporté les votes des invités ! Un vin exquis, représenté qui plus est par un Directeur Technique adorable et vraiment passionnant. Slurp !

Une soirée très agréable que je dédie à Faustine, qui était là l'année dernière et que j'aurais bien aimé retrouver cette année !

Et vivement l'année prochaine !!

Pour en savoir plus sur les vins de Corbières, c'est ici.

Café Carmen
22 rue de Douai
75009 Paris

6 commentaires:

Io a dit…

Je t'admire d'avoir réussi à goûter tout ou presque sans finir sous la table (boire un petit coup c'est agréaaable!).
En tout cas, merci pour cette séance de dégustation et tes choix. J'ai très envie d'y goûter. Surtout qu'à part le dernier, ils sont vraiment pas chers.

Longtemps que j'ai pas bu un bon petit vin, tiens! Je vais à Paris demain. On les trouve toujours au café Carmen?

Copine Débile a dit…

Ha ben non, malheureusement c'était une soirée privée mais sur les sites tu dois pouvoir trouver où les acheter.
Moi j'suis tellement dingue parfois que j'ai goûté un super vin au resto d'entreprise, j'ai noté les références, j'ai cherché en vain sur Internet. j'ai fini par appeler directement le domaine, j'ai motivé d'autres collègues et hop, j'ai commandé 18 bouteilles :)
Soyons fous......

Faust'in a dit…

Hiii, oui, on m'avait invité cette année, mais appartenant maintenant à un autre monde (de vin), je n'ai pu venir ^^ Comprends bien sur par là, que la date ne correspondait pas, bien sur. Mais bon, je ne vais pas faire d'infidélité à ma belle région bordelaise, hein :-)))) En tout cas merci pour ce petit clin d'oeil ^^

Faust'in a dit…

Ah oui, j'ai oublié de dire, avec tout ça, que le cadre avait l'air franchement chouette. C'est justement cette clarté qui manquait, je trouve, l'année dernière.

Copine Débile a dit…

Moi aussi j'ai nettement préféré la soirée de cette année mais faut dire que l'année dernière j'étais un peu arrivée en touriste. Cette année, j'ai été plus méthodique, carnet de note en mains, j'ai posé mille questions. Et je suis aussi arrivée plus tôt, avant qu'il n'y ait trop de monde et c'était bien aussi pour discuter sereinement avec les vignerons...

Io a dit…

Je me suis permis de faire une petite pub pour ton vin dans mon dernier billet. C'était impossible de ne pas associer. :)

Enregistrer un commentaire

Vous aimerez peut-être