dimanche 16 janvier 2011

La désencyclopédie

Amis lecteurs, je viens de tomber sur une pépite que de vous partager je n'ai guère le choix : la désencyclopédie !! Un concept génial et tout simplement hilarant.

Le principe : vous connaissez Wikipedia ? Et bien c'est la même chose, en beaucoup, beaucoup plus drôle. Tout est fait sur le mode de l'humour, de la légèreté et bien entendu bourré de clichés.

Quelques morceaux choisis sur mes thèmes préférés : "Paris vs le reste du monde" (c'est toujours rigolo) mais surtout "Nice", la ville où j'ai grandi, dont la page est absolument incroyable et criante de vérité !



Les Parisiens vs le reste du monde

"Le parisien est avec l'homme, le seul animal bipède. Cependant, lorsqu'il dépasse le périphérique extérieur, il devient timoré et présente des signes d'inquiétude. Il est en effet persuadé qu'il n'y a pas d'électricité, que les habitants sont rustres et malpolis et qu'en Auvergne, il n'y a que des pêcheurs à la truite. Ils n'établissent aucun contact avec les habitants locaux et pendant les congés d'été, s'entassent sur des plages bourrées de parisiens qu'ils qualifient de "pittoresques".

"Paris est entourée de remparts dénommés "périphérique". Au-delà vivent des hordes de cannibales à peine humains, que l'on dénomme banlieusards. Ces banlieusards ont ceci de malchanceux que toute la France les assimile aux Parisiens, sauf précisément les Parisiens eux-mêmes."

"Autour de Paris, il y a la banlieue, réputée pour ses bals musettes. Mais trop ringard pour les Parisiens cultivés du centre, la banlieue n'existe pas... Du coup, seuls les bus à trois chiffres y vont encore, mais ils s'arrêtent aux portes de Paris. Pour les bus à deux chiffres, ça ne sert à rien d'aller au-delà du périféérique (puisqu'il n'y a pas de banlieue, vous comprenez ce qu'on vous dit ?!?)."



Nice

Ses spécialités sont la gérontophilie, le copinage et le détournement de fonds.

Histoire
La ville de Nice a été fondée par Al Capone et Benito Mussolini il y a 10 000 ans. Ils ont ensuite conquis l'Italie, la France et les autres régions du monde avant de leur donner généreusement l'indépendance. Les Niçois ont inventé l'écriture, les mathématiques, les sciences, la musique, les arts, la philosophie et (aussi) le fil à couper le beurre. Comme elle est le centre du monde, ses habitants ne ressentent pas le besoin d'aller voir ailleurs s'ils y sont.

Climat
Contrairement à une idée reçue, le climat niçois est très rude. La température en hiver peut descendre très bas (si, si !). Il est même arrivé que des Niçois doivent porter un manteau en hiver, lorsqu'il faisait moins de 19°C. Les Anciens parlent même de neige, il y a bien longtemps, mais cela doit remonter à un âge où l'on ne connaissait même pas encore la pissaladière ! Bref, un mythe de la préhistoire.

L'été, qui est la principale raison d’être de la ville, la température ne monte pas forcément très haut : jamais plus de 50°C, sauf dans l'habitacle des voitures des touristes mal informés du danger, qui se garent en plein soleil au mois d'août.
Cependant, la principale caractéristique du climat niçois n'est pas là. En effet, protégée par les Alpes au nord et l'Estérel à l'ouest, Nice est à l'abri du temps pourri que nos voisins British envoient régulièrement sur la France, profitant d'un courant d'ouest pour nous envoyer nuages, pluie et vent bien de chez eux. Ainsi, même quand la France, subissant cette revanche historique, connaît un été pourri à l'anglaise (mais alors pourri de chez pourri, comme en 2007), à Nice... il fait beau !


Ce qui n’empêche pas les Niçois de râler quand il pleut PLUSIEURS HEURES DANS LE MEME TRIMESTRE, notez bien (ce qui n'est pas très sportif, sachant que chaque jour de mauvais temps à Nice est remboursé sur les impôts locaux).

Un constat très simple permet de distinguer sans erreur le climat niçois du climat du reste de la France (notamment le climat parisien, du moins si on fait abstraction de la pollution). À Nice, s'il y a un ciel un peu voilé avec des éclaircies et un peu de vent, il fait « moche ». À Paris, le même ciel sera appelé « beau temps ». Question d'habitude !

Démographie
Nice est une ville peuplée de vieux à l'ouest, au nord, au sud et à l'est, qui entourent quelques jeunes cernés dans le vieux Nice. Grâce à la proximité des 418 maisons de retraite et des 56 hôpitaux, dont 13 spécialisés dans le cancer de la peau, la durée moyenne de vie y est plus élevée que dans toutes les autres régions de France.

À noter que c'est la seule ville où l'on peut voir les chiens glisser sur les crottes des vieux....

Trafic routier
Malgré la densité de Mercedes SLK et de Porsche au km², Nice est la seule ville de France où les limitations de vitesse sont respectées, du fait que la vitesse moyenne d'un automobiliste niçois et de 3 km/heure en été et 3,2222222222 km/heure en hiver.
Les transports en commun ne sont cependant jamais à l'heure.

Pour traverser la ville, il est conseillé d'utiliser un hélicoptère ou un déambulateur à roulettes.

Le tramway en construction depuis plus de 22 ans ne sera pas achevé avant le 18 juin 2022, pour corruption de fonds public. Il aura quand même permis au maire et à ses amis d'empocher 3 milliards d'euros. On l'appelle « l'aquarium à vieux », en raison de ses belles baies vitrées et de l'âge moyen de ses passagers.


Remarquable particularité, la « triple-file » fait partie du folklore niçois, au même titre que la salade niçoise ou la socca. En développement depuis les travaux du tramway, la triple-file devrait d'ici peu faire l'objet d'un classement à l'inventaire des monuments historiques.

Célébrités
Brice est le maire de la ville depuis 1970. C’est le plus grand surfeur de la côte est (la East cost). Tout de jaune vêtu, il rappelle les citrons qui ont rendu célèbre la ville et ses alentours. On le voit souvent déambuler sur la Promenade des Angletteriens. Il faut savoir qu'à Nice, si tu ne te montres pas, tu n'existes pas. Si en plus tu es moche, laisse tomber !


Économie
Les piliers de l'économie locale sont l'escroquerie de touristes et le détournement de fonds publics.

Sous l'égide de plusieurs Maires, après la seconde guerre mondiale, ont été créé et développé les "Mesures d'Actions Financière et Industrielles Autonomes " afin de dynamiser le tissu économique niçois. C'est ainsi que ce dispositif que le monde entier nous envie, prend toute sa mesure dans le quartier hautement stratégique du Vieux-Nice qui a été subdivisé en 3 zones, évitant ainsi les conflits d'intérêt. Le secteur Préfecture-Abbaye est dirigé par les M.A.F.I.A. corses, le secteur Saleya par les M.A.F.I.A. italiennes et enfin le secteur Rossetti par les M.A.F.I.A. niçoise.

Nice est aussi connue comme la ville à avoir popularisé le concept de « vieux en viager ».

Études supérieures
Les facultés de corruption, clientélisme, incompétence politique et escroquerie sont particulièrement réputées.
L'Université de Nice est jumelée avec celles de Naples et de Corte, en raison de pratiques similaires concernant le recrutement de ses enseignants (mieux vaut un ami incompétent qu'un étranger compétent. Si en plus le candidat fait partie de la famille, c'est encore mieux !).

Patrimoine
Le château de Nice est situé en bord de mer, juché en haut d'un gros caillou. La montée y est difficile car il y a trois fois plus de vieux essoufflés que de marches.


Sinon, il y a aussi plein de jolis bunkers en béton couverts de marbre et de verre fumé, avec vue sur la mer.

Nice dispose également d'une cathédrale orthodoxe, qui est censée être encore en usage religieux pour les descendants des nobles russes ayant fui le péril rouge en 1917. En fait, elle sert surtout de point de rencontre des mafieux hommes d'affaires russes présents sur la Côte d'Azur, car ils trouvaient ça plus classe qu'une vulgaire villa sur le Cap Ferrat. D'ailleurs pour être sûr de ne pas les déranger pendant un deal office, on peut repérer la présence de leurs véhicules de luxe blindés de fonction entourés de truands gardes du corps, qui vous regarderont d'un air menaçant, la main déjà sur leur 9 mm si vous venez visiter la cathédrale à une heure peu opportune.


Culture
La vie culturelle à Nice est très riche et très ouverte sur le monde extérieur. La mairie et le Conseil général organisent ainsi des festivals de musique niçoise, de littérature niçoise, de danse niçoise, de cuisine niçoise, de peinture niçoise, de poésie niçoise, de langue niçoise et de cinéma niçois. Le reste, c'est pour les touristes.

Logements et urbanisme
La ville dénombre 130 maisons, 1 465 000 immeubles d'habitation, 56 hôpitaux, 666 maisons de retraite et 165 333 455 678 000 chambres d'hôtels, dont 97,34% de luxe. Il y a aussi 150 000 restos, et 1 604 500 boîtes de nuit. Par contre, il n'y a que 2 CAF, 3 agences ANPE, et toujours aucun centre pour SDF.

Pour faciliter la mixité sociale, le prix du mm² à été fixé à 33 456,3 €.

Bibliographie
André Compan, Nice, la plus grande ville du monde, Editions Niçoises de Nice.
Paul Castella, Nice, la ville la plus propre du monde, Niçoises de Nice Editions.
Jacques Médecin, Nice, la ville où les hommes politiques sont honnêtes, Editions Camorra et Mairie de Nice réunies.
Jacques Médecin, La bonne cuisine du comté de Nice , editions SOLAR
Jacques Peyrat, Nice, la ville où les hommes politiques ne sont pas tous des fascistes, Editions Nice-Soir / Nostalgie du Troisième Reich.
Jean-Marc Giaume, Nice, la ville la plus intelligente de l'Univers, Editions Camorra / Conseil Général des Alpes-Maritimes.
Maurice Agnelet, À la découverte de la Baie des Anges, les pieds dans le béton, Editions Agnès Le Roux et héritiers.

Merci merci la désencyclopédie !!!

3 commentaires:

Céline from Playa... a dit…

Je suis morte de rire!!! merci je ne connaissais pas et je suis fan!! je sens que je vais bien m'amuser cette aprem et que je vais surtout charier mes copines niçoises!!

princessedina a dit…

Suis allé jeter un oeil : c'est vrai que c'est assez poillant ce site!!!

Gabrielle a dit…

Je connais la désencyclopédie, je l'ai découverte il y a peu ! c'est excellentissime !

J'adore la description de Nice :)

Signé: un fille qui vit quelque part dans le "on s'en branle"

Enregistrer un commentaire

Vous aimerez peut-être